bj.kidsadvices.com
Commentaires

La fureur du lait

La fureur du lait


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.


La rage au lait (également appelée fièvre du lait ou mammite) est une inflammation aiguë ou chronique de la glande mammaire, le plus souvent liée à l'allaitement. Cette inflammation peut être associée à des lésions tissulaires, à une infection ou aux deux et est assez courante chez les femmes qui allaitent.
Fureur du lait - typologies
Colère de lait aigu (mammite) - Une mammite aiguë, généralement sans gravité, est le plus souvent observée au début de l'allaitement, mais peut également être causée par le virus des oreillons, peut être la première manifestation d'un cancer du sein ou peut avoir une origine hormonale (nouveau-né ou adolescent, garçon ou fille, à la puberté). Chez les nouveau-nés et les adolescents, les signes disparaissent d'eux-mêmes en quelques semaines.

Le traitement antibiotique local et général de la femme qui allaite conduit à la guérison, mais lorsque l'abcès se forme, il doit être opéré.
Colère de lait chronique (mammite) - Causée par des infections bactériennes répétées ou des changements hormonaux, une mammite chronique se traduit par un poids du sein et l'existence de multiples tumeurs, parfois avec une fuite séreuse à travers le mamelon. Ces signes sont beaucoup plus clairs dans la seconde moitié du cycle menstruel. La mammographie, l'échographie et la biopsie de l'une des tumeurs permettent de poser le diagnostic et de différencier le cancer.
Milk Anger - informations générales
Chaque fois que vous avez une fièvre supérieure à 38 degrés Celsius pendant plus de 48 heures, vous devez contacter votre médecin. Dans la première partie de la période post-partum, deux causes peuvent provoquer votre fièvre: une infection utérine ou une rage au lait. Les affections d'Amanadoua nécessitent des soins médicaux, mais normalement pas besoin d'arrêter l'allaitement.
La rage au lait est en fait une inflammation du sein qui peut être infectieuse ou non infectieuse. Habituellement, la mammite infectieuse commence soudainement avec la sensation de seins douloureux, de courbatures et de fièvre. Parfois, la poitrine est rose dans la zone la plus congestionnée. La mammite commence souvent dans les premières semaines après la naissance. Il peut être présent dans un ou les deux seins.
La fièvre de lait est causée par un faible débit de lait. Lorsque la lactation commence, le lait envahit le tissu mammaire environnant qui devient enflammé et prédisposé à l'infection. En outre, l'infection se développe lorsque le mamelon devient fissuré et irrité (généralement en raison d'une mauvaise technique d'allaitement), ce qui permet aux bactéries de pénétrer.
Chez les femmes qui n'allaitent pas, une mammite peut survenir en raison d'une dilatation ou d'irrégularités du conduit, d'une blessure au sein (coupure ou morsure) et très rarement en raison d'un cancer du sein ou d'une tuberculose.
Facteurs de risque
Pendant l'allaitement, une mammite peut survenir à tout moment. La période à risque le plus élevé se situe dans les 2 premiers mois après la naissance, avant que les habitudes alimentaires ne soient régulées.
Les facteurs de risque d'allaitement pendant l'allaitement comprennent:
• l'existence d'un épisode antérieur de mammite;

• une vidange incomplète ou retardée des seins, ce qui favorise l'engourdissement;

• blocage des canaux galactophores;

• mamelons fissurés et irrités en raison d'un mauvais positionnement du bébé dans le sein;

• divers troubles ou anémie. L'anémie favorise l'apparition de la fatigue et diminue la résistance du corps aux infections telles que la mammite;

• l'utilisation de dispositifs d'allaitement maternel qui conduisent à bloquer l'écoulement du lait et à la prolifération des germes sur la surface du mamelon, augmentant ainsi le risque d'infection.
Les symptômes de la rage au lait
Pendant l'allaitement, la rage au lait affecte généralement un seul sein et commence par une zone douloureuse, chaude et rougie. De la fièvre, des frissons, une névralgie et des symptômes pseudogripaux (pseudo-grippaux) peuvent survenir. Dans ce cas, l'intervention du médecin est nécessaire.
L'aggravation de la mammite se manifeste en affectant les ganglions axillaires, du côté du sein affecté, qui augmentent en volume et en douleur, accélérant le pouls et aggravant les symptômes de la grippe. La mammite peut se transformer en abcès mammaire, qui se présente comme une formation ferme et douloureuse et une zone érythémateuse dans le sein.
Afthe (infection à levures) peut se produire dans la bouche de l'enfant et peut se propager aux canaux du mamelon et du galactophore. S'il y a des symptômes de mammite qui ne disparaissent pas après le traitement, comme une douleur dans la zone du mamelon pendant et après l'allaitement, une douleur aiguë au sein entre les repas ou des mamelons roses, cela suggère la présence d'une fièvre aphteuse. Elle peut également commencer par l'apparition de douleurs ou de brûlures soudaines lors de l'allaitement qui progresse en douceur.
S'il y a des symptômes qui suggèrent la présence de l'utérus, les seins et la bouche du bébé doivent être inspectés. Le traitement de la fièvre aphteuse s'applique à la fois à la mère et au bébé, même si elle ne présente aucun symptôme.
Traitement de la rage au lait
Le facteur le plus important à garder à l'esprit au sujet de la mammite est que le traitement antibiotique précoce et l'allaitement (ou le pompage) continu sont essentiels à sa guérison. Un traitement retardé peut entraîner l'apparition d'abcès mammaires. L'amélioration des symptômes peut être obtenue par le repos, la consommation de quantités accrues de liquides et l'utilisation d'applications froides au niveau du sein douloureux.
Bien qu'il soit douloureux, l'allaitement maternel dans le sein affecté est sans danger pour le bébé. Avant d'allaiter, appliquez un chiffon propre, chaud et humide sur le sein affecté pendant 15 minutes (pour que le lait coule plus facilement); essayez cette méthode au moins 3 fois par jour.
Il est préférable de commencer l'allaitement avec le sein affecté car il est essentiel qu'il soit complètement vidé. S'il est trop douloureux de commencer avec ce sein, vous pouvez allaiter à partir d'un sein sain. Après le début du flux de lait, il allaite du sein malade jusqu'à ce qu'il devienne mou et continue du sein sain jusqu'à ce que le bébé soit saturé.
Si les mamelons sont trop crevassés et trop douloureux pour pouvoir allaiter, une pompe est utilisée pour vider les seins chaque fois qu'ils ne peuvent pas être allaités.
C'est le bon moment pour la mère de demander l'avis d'une consultante en lactation. Changer les positions d'allaitement et assurer une succion appropriée pour le bébé peut aider la mère à allaiter plus efficacement, sans douleur et ainsi prévenir de futurs épisodes de mammite.
L'amélioration des symptômes peut être obtenue par le repos, la consommation de quantités accrues de liquides et l'utilisation d'applications froides au niveau du sein douloureux.
L'acétaminophène (paracétamol) pour la douleur et l'ibuprofène pour la douleur et l'inflammation peuvent être administrés en toute sécurité. Si nécessaire, les deux peuvent être administrés en doses alternées.
Si le médecin recommande d'arrêter l'allaitement pendant la guérison de l'abcès, l'allaitement peut continuer. Le pompage ou l'expression manuelle se poursuit périodiquement à partir du sein malade.

Tags Fury of Mastitis lait